Ca bouge enfin dans le Rhône : vive les jeunes demoiselles !

Je commençais vraiment à désespérer ! Rien à  se mettre sous la dent, pardon, sous l’objectif, alors que dans l’ouest de la France, les observations vont bon train depuis une quinzaine de jours !

Mais enfin, en ce samedi 18 avril, les premières demoiselles sont là ! Incontournables en ce début de saison, les Nymphes au corps de feu (Pyrrhosoma nymphula).

Avec leurs yeux rayés caractéristiques, pas de souci pour l’identification !

20090418nymphe01.jpg

Montagny (69) – 18 avril 2009 – 300mm F8 au 1/250ème – 200 iso – Recadrée

 

La couleur jaune des bandes antéhumérales caractérise un (ou une) juvénile :
20090418nymphe03.jpg

Montagny (69) – 18 avril 2009 – 300mm F8 au 1/250ème – 400 iso – Non recadrée

 

Jean-Michel

 

Pyrrhosoma nymphula sur le webring : dragon49.png dragon72.png dragon57.png dragon22.png


Archive pour avril, 2009

Nouveau maillon de l’équipe

Je viens de rejoindre moi aussi, tout récemment, à l’invitation de Jean-Michel, l’équipe d’odonatophiles de « Libellules et Ascalaphes au Sud de la Loire » et j’essaierai d’être à la hauteur de mes amis (es) en publiant, quand l’occasion s’en présentera, des photos des « belles demoiselles » qui voudrons bien s’aventurer dans mon aire d’observation située un peu plus à l’Ouest et de ce fait sans doute un petit peu moins favorisée. Je ne désespère pas pouvoir apporter ma pierre à l’édifice en m’appuyant entre autre sur le grand réservoir que constitue le lac de Grand Lieu situé à quelques kilomètres.

Pour un débutant néophyte,  ma première publication ne pouvait pas mieux tomber puisqu’il s’agit de Macrophotographies prises le 6 avril 2009 d’un Juvénile de Pyrrhosoma nymphula, la petite Nymphe au corps de feu appartenant à la famille des Coenagrionidae. C’est l’une des espèces, parmi les 100 du genre, les plus précoces d’Europe que l’on peut apercevoir à partir d’Avril. La première photo est très légèrement recadrée et la seconde un peu plus pour vous permettre d’apprécier le doux regard zébré de la jeunette. Si vous voulez en savoir un peu plus sur le matériel utilisé, consultez la rubrique « A propos » ci-dessus. Merci à Jean Michel pour son aide à l’identification ainsi qu’à Sophie qui confirme celle-ci par des précisions relatives aux pattes noires et aux ptérostigmas noirâtres de ce Zygoptère.
Roger
Pyrrhosoma nymphula

Les Sorinières (44) – 6 avril 2009 – 105 mm  f/3.5 au 1/250éme – 200 iso.

Pyrrhosoma nymphula portrait

Les Sorinières (44) – 6 avril 2009 – 105 mm  f/3.5 au 1/250ème – 200 iso -légèrement recadrée.

Libellules et Ascalaphes au Sud de la Loire : nouveau blog !

Libellules Rhodaniennes est mort !

 

Vive Libellules et Ascalaphes au Sud de la Loire !

 

Et oui, je me sentais un peu trop à l’étroit dans le Rhône et un peu trop seul aussi ! Du coup j’ai demandé à des confrères (consoeurs ça existe ?)  photographes et amoureux des libellules de me rejoindre pour s’inscrire dans une (modeste) aventure collective dont le but final reste le même que pour Libellules Rhodaniennes :

 

Allier rigueur des informations et qualité photographique, autant que faire se peu, pour faire découvrir et aimer ces beautés volantes que sont les libellules et les ascalaphes.

 

Comme la nature fait bien les choses, ils sont idéalement situés aux quatre coins au sud de la Loire.

 

Lucie (alias Canelle57) réside dans les Alpes maritimes. C’est notre spécialiste des ascalaphes. Retraitée, elle a pour passe temps favori de regarder et d’observer ce qui se passe dans la nature qui l’entoure : suivre le vol d’un papillon, regarder un insecte caracoler sur un brin d’herbe, écouter les oiseaux qui gazouillent… dans le jardin ou sur le bord d’un chemin. Grâce au web, elle peut partager toutes ces merveilles que dame Nature nous offre.

 

Roger (alias Uranie) habite le département de Loire-Atlantique. Retraité, il pratique la photographie depuis quelques années et la macrophotographie depuis 2 ans seulement. Il n’est pas un spécialiste ni d’entomologie ni de botanique mais ce sont deux disciplines pour lesquelles, à cause de la macrophotographie, il s’intéresse.

 

Sophie (alias Zygena) est étudiante à Toulouse en Master 1 de biologie. C’est dire que c’est donc une spécialiste en entomologie ! Passionnée par la Nature depuis de nombreuses années, elle est  un peu « touche-à-tout » mais s’intéresse plus particulièrement aux oiseaux et aux insectes. Depuis un peu plus d’un an, elle possède une longue-vue et un adaptateur qui lui permettent de pratiquer la digiscopie avec son Nikon Coolpix P5100.

 

Jean-Michel (alias Jma), c’est moi !  En activité professionnelle depuis 20 ans, il m’en reste encore beaucoup avant la retraite ! Généraliste-naturaliste-photographe-néophyte depuis longtemps, j’ai repris la photo avec l’arrivée des premiers refex numériques. Je photographie les odonates depuis l’année dernière seulement … et il a bien fallu se mettre à la détermination !

Mais ce blog est ouvert à tous ! Vous pouvez nous rejoindre !

 

La carte de France des membres du blog ! Jma

 

12

romaindu44 |
statM1 |
le blog des fans de fourmis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Concepteurs systémiciens
| Sciences on lit !
| Archéo et Minéraux