Libelloides ictericus, l’ascalaphe loriot (Var, 83)

J’ai eu la chance de trouver une prairie , à proximité de vignes ,bordée par une rivière dans la plaine de Maures , non loin du Cannet des Maures.

Cette zone est très riche en insectes et c’est aussi le milieu où survit la merveilleuse tortue d’Hermann.

Dans ce champ , j’ai vu les 3 espèces d’ascalaphes que l’on rencontre en ce moment. Libelloides ictericus étant la plus petite et la moins commune.

Au premier abord, vu sa taille plus petite que longicornis et coccajus , j’ai pensé qu’il s’agissait d’individus immatures ! L’ignorance conduit à bien des erreurs !

mg5171aicteruscopie.jpg

Libelloides ictericus, femelle, se chauffant au soleil du matin.

 

De plus les individus que j’ai photographié , uniquement des femelles , étaient très farouches et n’aimaient pas du tout que je m’approche d’elles !

Heureusement nous sommes retournés sur le site le lendemain matin et , comme vous le savez ces insectes ont besoin de chaleur pour voler! Il y a donc obligatoirement des moments où l’ascalaphe se met dos au soleil et ailes ouvertes( façon panneau solaire !!) pour capter la chaleur !

Mais prudentes ces dames se mettaient , non pas en hauteur mais à mi-hauteur d’un brin d’herbe bien souple qui bougeait à la moindre brise ! Ceci histoire de nous compliquer un peu la tâche !

portraitcopie.jpg

L’ascalaphe loriot présente des taches diffuses sur les ailes postérieures.

 

La particularité de la variété ictericus, outre sa taille plus petite,  est de présenter des ailes hyalines  avec une tache sombre diffuse sur l’extrémité de l’aile postérieure.

D’autre part l’abdomen est plus intéressant à observer : sur le dessus du dos, un dessin de plaques sombres et brillantes se détache sur le reste qui est proche du marron très foncé !La terminaison de l’abodomen est aussi marquée par des traits jaunes bien visibles !

 

abdomencopie.jpg

Un abdomen joliment « fini »

Observable depuis mai à début juillet, Libelloides ictericus est strictement confiné aux zones de basse altitude du pourtour méditerranéen !

mg5175aicteruscopie.jpg

Position souvent adoptée dans l’après- midi

Les ailes rabattues, elle se repose et guette les proies éventuelles!

Et pour terminer ,  la voici dans la lumière dorée de la fin d’après midi.

ictericuscopie.jpg

Liblelloides ictericus, femelle

Lucie.

 


Autres articles

7 commentaires

  1. Alain dit :

    oh , que c’est beau ! bravo pour les photos et le reportage très documenté , pour ma part jamais rencontré , merci pour le partage !

  2. Roger dit :

    Ah la la….qu’est-ce que je vais en baver moi qui ne rencontrerai surement pas ces superbes insectes dans mon secteur beaucoup trop au N-O !!! à moins que le dérèglement climatique ne s’accélère brutalement et que ces petits bijoux ne veuillent prendre le frais par ici ;-) )
    Merci pour le reportage Lucie, encore un qui va faire du remous dans les chaumières des passionnés.
    Je ne connais pas cette espèce ci mais seulement Coccajus que j’espère bien mitrailler lors de mon escapade en Hautes Alpes.

  3. carine dit :

    Eh oui encore moi… Pour te te dire que je n’avais encore jamais vu cette espèce d’ascalaphe.
    Je crois que chez moi en Haute Garonne, il y a essentiellement le soufré… jusqu’à nouvel ordre!
    Bravo pour ces photos…
    On aurait l’impression que cette dame serait prête à pondre tellement son abdomen est gonflé, mais ne connaissant pas cette espèce, je me trompe peut-être!

  4. Philippe Bullot dit :

    Bel insecte en effet !

  5. Foise dit :

    J’espérais voir d’autes espèces d’ascalaphes dans le 04 mais je n’ai rencontré que la libelloides coccajus

    Grâce à toi, je découvre cet ascalaphe et saurai le reconnaître quand la chance de le rencontrer se présentera

    Bravo et Merci !

  6. Jma dit :

    Splendide ! Un superbe reportage !

    Cdt,
    Jma

  7. Zygena dit :

    Merci de nous présenter ce bel ascalaphe que je n’ai jamais rencontré ! Tes photos sont magnifiques et accompagnées de commentaires comme toujours très précis…

Répondre

romaindu44 |
statM1 |
le blog des fans de fourmis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Concepteurs systémiciens
| Sciences on lit !
| Archéo et Minéraux