Dans le Rhône, les Cordulies ouvrent le bal

Si en 2008 Libellula depressa et en 2009 Libellula quadrimaculata avaient été les premières aperçues et photographiées, cette année c’est Cordulia aenea, la Cordulie bronzée, qui ouvre le bal.

Mais perchée à plus de 2 mètres de haut, il est difficile d’en tirer un beau portrait !

 

20100424cordulie01.jpg

Montagny (69) – 24 avril 2010 – 300mm F8 au 1/350ème – 200 iso – Recadrée 

 

20100424cordulie02.jpg

Montagny (69) – 24 avril 2010 – 300mm F8 au 1/180ème – 200 iso – Recadrée 

 

Toutes les deux étaient accompagnées de l’Agrion élégant (Ischnura elegans).

20100424agrionelegant01.jpg

Montagny (69) – 24 avril 2010 – 180mm F8 au 1/350ème – 200 iso – Recadrée  

Jean-Michel

 


4 commentaires

  1. Alain dit :

    et bien les voilà , le boss a fait sa rentrée et pour une première la barre est très haute , au sens propre comme ses cordulies et au sens figuré , suis bien curieux de voir le proichain article ! ;-) )

  2. Philippe Bullot dit :

    Les cordulies se posent rarement : chapeau !

  3. Carlib dit :

    Bravo Jma!
    Je ne l’ai pas encore chez moi cette Cordulie!
    Et c’est sûr que c’est bien difficile de les photographier quand elles se perchent si haut! Tu t’en es bien sorti!!

  4. Jma dit :

    Merci à tous les 3 pour vos commentaires !

Répondre

romaindu44 |
statM1 |
le blog des fans de fourmis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Concepteurs systémiciens
| Sciences on lit !
| Archéo et Minéraux