Nouvelle génération

L’hiver a été long dans l’Est et les libellules ont tardé à se montrer. Comme le caloptéryx, certaines espèces sont en nombre. Les nymphes au corps de feu sont plus rares : beaucoup de points d’eau sont à sec dans les Vosges du Nord.

S’il est relativement facile d’observer des accouplements, j’avoue n’avoir jamais pu capter les ébats des caloptéryx…

Agrions

Libellules fauve

Nymphes au corps de feu

Philippe

 


Autres articles

2 commentaires

  1. Jma dit :

    De belles scènes érotiques !!! La nouvelle génération est en route … Bravo pour les Fulva, jamais évidentes à voir … Et pour l’accouplement des caloptéryx, il ne faut pas désespérer !

    Cdt,
    Jma

  2. Alain dit :

    C’est du tout beau monsieur Philippe , et pour te rassurer , mon premier coeur copulatoire de calopteryx date de la saison dernière , n’en ai pas encore revu cette année , et ce qui est sympa le mâle , à l’inverse de toutes les autres espèces qui raptent la partenaire , courtise la femelle en voletant sur place au dessus d’elle , c’est très beau à voir !

Répondre

romaindu44 |
statM1 |
le blog des fans de fourmis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Concepteurs systémiciens
| Sciences on lit !
| Archéo et Minéraux