Libelloides coccajus

vuegenerale.jpg

La première découverte de cet insecte fut sur le net! Parcourant des forums traitant de la photo animalière voilà que je tombe sur cet insecte que je n’avais jamais vu ! Je le trouvais très beau et son image m’est bien restée en mémoire !

Puis un beau jour à la poursuite de papillons je l’aperçois, grâce aux photos vues, j’ai tout se suite pu l’identifier ! Merci Internet !

L’ascalaphe est un peu papillon et un peu libellule !

 Pourquoi ? A première vue on remarque surtout les nervures qui parcourent ses ailes !Ce sont elles qui ont donné le nom de l’ordre auxquelles il appartient : les Neuroptera (neuron=nerf en grec)

ailes.jpg

 

  

En volant les Ascalaphes attrapent des mouches et d’autres insectes (ils sont donc carnivores comme les libellules ).

 

Les photos sont faites quand ils sont au repos ! Surtout le matin pour se chauffer au soleil.C’est l’attitude du mâle de la première image.

laffut.jpg

 

Celui-ci se repose, mais surtout il s’accroche fermement à son brin d’herbe car le vent soufflait fort!

Les photos ne présentent que des mâles reconnaissables à leurs cerques importants qui permettent de saisir et de maintenir la femelle pendant l’accouplement.Les femelles beaucoup plus farouches se sont envolées à toutes mes tentatives d’approche!!

cerques.jpg

Autre caractéristique de ces insectes présents surtout dans la moitié sud du pays, ce sont leurs longues antennes terminées  par un bouton à l’extrémité.

antenne.jpg

 

Pour les voir , il faut regarder dans l’herbe, car il est bien rare de les voir se percher bien en vue, hélas pour le photographe!

danslherbe.jpg

Voilà comment ils se dissimulent pour se chauffer au soleil et plus tard pour guetter leurs proies!

Libelloide coccajus n’est pas l’espèce la plus courante observable en France, mais c’est celle que je vois le plus dans la prairie calcaire située à 1000mètres d’altitude que je parcours très régulièrement.

Lucie.

 


Archives pour la catégorie Alpes-Maritimes (06)

Libelloides coccajus

vuegenerale.jpg

La première découverte de cet insecte fut sur le net! Parcourant des forums traitant de la photo animalière voilà que je tombe sur cet insecte que je n’avais jamais vu ! Je le trouvais très beau et son image m’est bien restée en mémoire !

Puis un beau jour à la poursuite de papillons je l’aperçois, grâce aux photos vues, j’ai tout se suite pu l’identifier ! Merci Internet !

L’ascalaphe est un peu papillon et un peu libellule !

 Pourquoi ? A première vue on remarque surtout les nervures qui parcourent ses ailes !Ce sont elles qui ont donné le nom de l’ordre auxquelles il appartient : les Neuroptera (neuron=nerf en grec)

ailes.jpg

 

  

En volant les Ascalaphes attrapent des mouches et d’autres insectes (ils sont donc carnivores comme les libellules ).

 

Les photos sont faites quand ils sont au repos ! Surtout le matin pour se chauffer au soleil.C’est l’attitude du mâle de la première image.

laffut.jpg

 

Celui-ci se repose, mais surtout il s’accroche fermement à son brin d’herbe car le vent soufflait fort!

Les photos ne présentent que des mâles reconnaissables à leurs cerques importants qui permettent de saisir et de maintenir la femelle pendant l’accouplement.Les femelles beaucoup plus farouches se sont envolées à toutes mes tentatives d’approche!!

cerques.jpg

Autre caractéristique de ces insectes présents surtout dans la moitié sud du pays, ce sont leurs longues antennes terminées  par un bouton à l’extrémité.

antenne.jpg

 

Pour les voir , il faut regarder dans l’herbe, car il est bien rare de les voir se percher bien en vue, hélas pour le photographe!

danslherbe.jpg

Voilà comment ils se dissimulent pour se chauffer au soleil et plus tard pour guetter leurs proies!

Libelloide coccajus n’est pas l’espèce la plus courante observable en France, mais c’est celle que je vois le plus dans la prairie calcaire située à 1000mètres d’altitude que je parcours très régulièrement.

Lucie.

 

romaindu44 |
statM1 |
le blog des fans de fourmis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Concepteurs systémiciens
| Sciences on lit !
| Archéo et Minéraux