Escapade dans la Drôme [6] – Un orthétrum peut en cacher un autre !

Après Mlle Orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens), place maintenant à Mlle Orthétrum brun (Orthétrum brunneum) !

Ici aussi le risque de confusion entre les deux demoiselles existe …

Orthétrum bleuissant (orthetrum coerulescens) – femelle immature :

20090607orthetrumcoerulescensfimma02.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 240mm, F8 à 1/350ème, 400 iso – Non recadrée

Orthétrum brun (orthetrum brunneum) – femelle immature :

20090607orthetrumbrunneumf01.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 240mm, F8 à 1/250ème, 400 iso – Non recadrée

Quelques critères permettant de les différencier :

- Orthetrum coerulescens a des bandes antéhumérales bien claires et bien visibles, alors que chez orthetrum brunneum elles sont plus étroites et moins marquées.

- orthetrum coerulescens a la base des ailes ambrées, ce qui n’est pas le cas pour orthetrum brunneum.

- l’abdomen d’orthetrum coerulescens est étoit et effilé, celui d’orthetrum brunneum est plus large.

- Orthetrum brunneum dispose d’une paire de points généralement distincts à l’extremité de chaque segment, chez orthetrum coerulescens ils sont généralement fusionnés pour former de petites barres transcersales.

20090607orthetrumbrunneumf02.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 180mm, F8 à 1/180ème, 400 iso – Non recadrée

 

Orthétrum brun (orthetrum brunneum) sur le webring :


dragon22.png dragon72.png dragon57.png dragon49.png dragon69.png 


Archives pour la catégorie Drôme (26)

Escapade dans la Drôme [5] – N’est pas Sympétrum qui veut !

Attention , risque de Confusion ! Avec sa relative petite taille (la même que Sympetrum striolatum) et son abdomen effilé et étroit, cet odonate ressemble à si méprendre à un sympétrum … mais n’en est pas un !

20090607orthetrumcoerulescensfimma01.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 200mm, F8 à 1/250ème, 400 iso – Non recadrée

Ses bandes antéhumérales claires …

20090607orthetrumcoerulescensfimma02.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 240mm, F8 à 1/350ème, 400 iso – Non recadrée

Sa ligne médiodorsale étroite interrompue de “traverses” …

20090607orthetrumcoerulescensfimma03.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 200mm, F8 à 1/180ème, 200 iso – Non recadrée

permettent d’identifier un Orthétrum bleuissant femelle immature (Orthetrum coerulescens).

 

Orthétrum bleuissant (orthetrum coerulescens) sur le webring :


dragon22.png dragon72.png dragon57.png dragon49.png dragon69.png 

Escapade dans la Drôme [4] – Le mal nommé …, je suis le mal nommé …

Petite référence et emoticone à un ancien chanteur de variété française décédé tragiquement dans sa baignoire … pour vous parler d’un orthétrum qui peut poser des problèmes d’identification au débutant, j’ai nommé l’Orthétrum brun (Orthetrum brunneum).

Rien à voir avec le chanteur … mais pour un orthétrum brun, vous avouerais franchement qu’il est plutôt du genre … bleu !

20090607orthetrumbrunneum01.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 260mm, F8 à 1/250ème, 400 iso – Non recadrée

20090607orthetrumbrunneum02.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 260mm, F8 à 1/250ème, 400 iso – Non recadrée

20090607orthetrumbrunneum03.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 180mm, F8 à 1/250ème, 400 iso – Légèrement recadrée

Comme ce mâle mature peut être facilement confondu avec son homologue l’Orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens), qui, lui, malgré son nom, n’est pas tout bleu (c’est simple !), petite revue de détail des critères d’identification de cet orthétrum que j’ai vu nommé aussi Orthétrum des sources, ce qui du coup porte moins à confusion !

Identification
Espèce commune dont les mâles deviennent entièrement bleus

Critères pour la mâle :

  • légèrement plus grand et plus lourd, avec un abdomen plus large, que l’Orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens)
  • face bleu pâle et abdomen entièrement bleu
  • thorax monochrome devenant pruineux (chez O.coerulescens, rarement pruineux et présence de bandes antéhumérales claires, ce qui donne un aspect bicolore avec l’abdomen bleu )
  • ptérostigmas bruns relativement petits
  • 4-9 cellules dédoublées entre IR3 et NRS (0, parfois 1-5 chez O.coerulescens)

orthetrumbrunident03.jpg
 

Répartition et statut en Europe et en France
Commun autour de la Méditerranée. Etend son aire vers le Nord depuis 1990.

Habitats
Ruisseaux, fossés, suitements et drains à végétation éparse.

Périodes de vol
Avril à septembre.

Sources :

Guide Guide des Libellules de France et d’Europe, K.-D. B. Dijkstra, illustré par R. Lewington, 2007
Editions Delachaux et Niestlé, Neuchatel-Paris
Collection : Les guides du naturaliste

atlaslibellulesra.jpg C. DELIRY (Coord) – 2008 – Atlas illustré des libellules de la région Rhône-Alpes
Groupe Sympetrum et Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble
Editions Biotope, Mèze – Collection Parthénope – 408

 

Orthétrum brun (orthetrum brunneum) sur le webring :


dragon22.png dragon72.png dragon57.png dragon49.png

Escapade dans la Drôme [3] – … mais les élégants ont aussi du coeur !

Ils m’en ont fait voir de toutes les couleurs … mais les Agrions élégants (Ischnura elegans) m’ont aussi offert un beau spectacle de coeur copulatoire !

20090607coeurischnuraelegans01.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 260mm, F8 à 1/350ème, 400 iso – Non recadrée

20090607coeurischnuraelegans03.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 300mm, F8 à 1/250ème, 800 iso – Non recadrée

20090607coeurischnuraelegans02.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 260mm, F8 à 1/250ème, 400 iso – Non recadrée

20090607coeurischnuraelegans04.jpg

Valaurie (26) – 7 juin 2009 – 300mm, F8 à 1/350ème, 800 iso – Non recadrée

Escapade dans la Drôme [2] – Les élégants m’en font voir de toutes les couleurs …

Impossible de pouvoir se fier réellement à la coloration pour identifier un odonate, surtout s’il s’agit d’un Agrion élégant (Ischnura elegans) : en cette matière, les coloris sont légions, pour preuve ces deux images :

20090606ischnuraelegans01.jpg

Valaurie (26) – 6 juin 2009 – 300mm, F8 à 1/250ème, 200 iso – Non recadrée

20090606ischnuraelegans02.jpg

Valaurie (26) – 6 juin 2009 – 300mm, F8 à 1/125ème, 800 iso – Non recadrée

Heureusement, d’autres critères (ptérostigmas, forme du pronotum) permettent de les reconnaître plus ou moins … facilement !

Jean-Michel
 

Agrion élégant (ischnura elegans) sur le webring :


dragon22.png dragon49.png dragon57.png dragon72.png dragon69.png dragon67.png 

12

romaindu44 |
statM1 |
le blog des fans de fourmis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Concepteurs systémiciens
| Sciences on lit !
| Archéo et Minéraux